Forum STT

Forum de discussion sur le Syndrôme Transfuseur Transfusé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Lucas et Victor n'ont pas survécu

Aller en bas 
AuteurMessage
annelo



Nombre de messages : 16
Age : 49
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Lucas et Victor n'ont pas survécu   Jeu 14 Juin - 22:49

J'ai subi deux interventions au laser à l'hôpital de Poissy en 15 jours, Victor, qui était le receveur, n'a pas supporté la 2ème intervention. Son petit coeur s'est arrêté de battre, 3 heures après l'intervention. Lucas a surmonté l'épreuve, il va falloir surveiller l'évolution des ventricules cérébraux...

Cette saloperie de syndrome a commencé début avril, j'avais un ventre trop gros, la sensation d'avoir trop de liquide (je me comparais à une gourde lorsque je me couchais sur le côté, le ventre était lourd). Une prise de 5 Kg en un mois.

Une échographie demandée en urgence a permis de poser le diagnostic STT le 18 avril, j'étais alors à 20 SA. Le receveur baignait dans une piscine et le donneur était en stuck twin et sans liquide du tout. Voilà le début de l'histoire.

Le lendemain matin, départ pour Poissy. Avant l'intervention le Dr BERNARD nous révèle une anomalie qui perturbera tout le reste de la grossesse : "il y a un problème au niveau du cerveau du plus petit bébé, je vois une dilatation légère des ventricules cérébraux qui sera à surveiller".
Intervention le soir même : 2 litres de liquide draînés mais difficulté supplémentaire, comme si le STT ne suffisait pas, j'avais un placenta en position antérieure, ce qui ne facilitait pas l'accès aux anastomoses. A la fin de l'intervention, le Dr BERNARD émettait les plus grands doutes quant à l'efficacité de l'intervention. Retour à la maison avec nos deux bébés vivants.

10 jours plus tard : les mêmes symptômes, le même malaise physique. L'échographie réalisée avant le départ pour Poissy, à 22 SA donc, montrait que les bébés étaient toujours dans la même position, oligoamnios sévère pour Lucas et hydramnios pour Victor. Mais le doppler ombilical et cérébral était normal. L'asymétrie des ventricules cérébraux pour Lucas (le donneur) s'est accentuée.

Nous partons pour Poissy le jour même. Le jeudi 3 mai matin, le Professeur VILLE craint le pire pour Victor, son coeur est très fatigué et il y a toujours un doute sur la bonne évolution du cerveau de Lucas. L'intervention a eu lieu deux heures après : 1,5 l de liquide drainé et 8 anastomoses coagulées. "Y a plus qu'à croiser les doigts" nous dit en sortant le Pr VILLE.
Trois heures se passent, la 1ère écho de contrôle réalisée par l'interne a été le moment le plus horrible et terrible à vivre alors : le décès en direct sur l'écran de l'appareil d'écho de notre petit Victor. Son petit ventre se soulevait tout doucement et son coeur s'est arrêté devant nos yeux !!!!....

24h se sont passées et Lucas a surmonté la première épreuve : celle de surmonter le risque d'anémie. Nous rentrons à la maison à 3.

Depuis, ce moment-là, le STT a continué de nous éprouver et a gardé ses droits sur la vie de notre enfant. Le démon STT avait décidé que la vie ne tiendrait qu'à un fil et que notre bébé n'aurait pas le droit de se remettre de ce qu'il avait vécu depuis déjà plus d'un mois.

Echographies hebdomadaires donc : 5 j après l'intervention, nous sommes donc à 23 SA, le médecin nous apprend que Lucas a souffert puisqu'une lame liquidienne péricardique s'était installée et toujours cette dilatation des ventricules cérébaux qui s'est elle aussi accentuée.

La peur s'installe alors et les doutes sur la bonne santé neurologique de Lucas.

7 jours passent, l'échographie hebdomadaire à 24 SA nous montre que Lucas recommence à reprendre une croissance, toujours les mêmes signes inquiétants à surveiller mais on pouvait être rassurés, il grandit... Mais le démon STT était encore là, il fallait bien que moi aussi je souffre encore un peu plus : "le col est à 10mm, il faut vous allonger".

L'hospitalisation commence donc le 16 mai à 24 SA. Pour nous rassurer, une IRM sera réalisée à 28 SA. Même si elle est prématurée à ce stade, elle aura peut-être le mérite de nous faire patienter celle de 32 SA.

Le combat commence contre le temps. Une bataille que l'on perdra puisque le mercredi 6 juin (le mercredi est un jour banni désormais : toutes les échographies, les départs pour Poissy, les interventions, l'accouchement, les décès ont été un mercredi). Le mercredi 6 juin, alors que tout était stable, je n'avais que très peu voire pas de contractions, le col est toujours resté à 10mm, ce jour-là à 18h30 sans savoir pourquoi, le démon STT avait décidé qu'il en avait assez de jouer avec nous. Et puis une semaine avant l'IRM comme pour nous dire : "vous ne saurez jamais si votre bébé avait une chance de vivre", la mort était là au bout du chemin. Lucas est parti lui aussi.

C'était un très beau bébé, il a vécu quelques minutes. Nous l'avons caressé, embrassé. On a accompagné nos enfants jusqu'au bout hier au jardin des souvenirs.

Lucas et Victor font partie de notre famille. Nous les aimons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kherazade



Nombre de messages : 8
Age : 50
Localisation : orne
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Lucas et Victor n'ont pas survécu   Ven 15 Juin - 9:05

Comme pour toi le Mercredi 6 juin a été un jour horrible pour moi, puisque j'ai perdu Paul et Ewann du STT. C'est l'horreur. Je n'ai pas récupéré les bb, je ne sais même pas comment cela se passe puisqu'ils sont en analyse. Ils ne m'ont pas fait d'acte de dc car selon eux à 17 semaines ils ne peuvent pas être reconnu.
Ce que je sais c'est que je me sens comme imprégnée d'eux. Ils font partie intégrante de moi. Pour ma part, je vais planter 2 arbustes avec des belles fleurs dans ma cour. Bien sûr ce n'est qu'une symbolique, car je sais qu'il y aura un manque à jamais. Je regardais ma salle hier où mes enfants sont en poster, et je me disais qu'il manquera à jamais celui de Ewann et Paul.

Desolée, je ne parle que de ma peine annelo, mais je voulais te dire que je ressens complètement ta douleur et je suis à font avec toi. Combien de famille auront souffert à cause de ce syndrome!!!
Désormais, on ne peut que se soutenir mutellement.
Chose bizarre, hier il y avait un couple de rouge gorge sur ma terrasse et je me suis mis à pleurer. J'ai énormément de mal à sortir, un bb, une femme enceinte, un enfant tout fait remonter ma peine.
Chaleureusement khéra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lucas et Victor n'ont pas survécu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUPERRE Victor-Guy,Vice Amiral et ministre de la marine
» Victor Hugo et Spiritisme
» VICTOR HUGO, écrivain,poète,et opposant politique..
» Joyeux anniversaire Lucas
» La peine de mort par Victor Hugo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum STT :: Discussion générale :: Informations-
Sauter vers: